Blog Français de Droit Constitutionnel

Colloque international : Politique(s) du droit public

8 Novembre 2009 , Rédigé par Didier RIBES Publié dans #Publications et Manifestations

 

COLLOQUE  INTERNATIONAL

 

POLITIQUE(S) DU DROIT PUBLIC :

 

NEUF LEÇONS EUROPÉENNES

 

VENDREDI 27 NOVEMBRE 2009

 

20e ANNIVERSAIRE DU RÉSEAU EUCOR



Programme au format PDF
 

 

En Europe, le droit public paraît être entré en crise. Le cadre national, traditionnel, semble désormais trop étroit pour expliquer, interpréter et construire ce que l’on continue à appeler le « droit public » et même, d’ailleurs, le droit international public. Cette crise est évidemment liée à la mise en cause profonde de l’État moderne : son « monopole de la violence légitime », qui se traduisait par l’idée juridique de souveraineté, a perdu son évidence et, peut-être, sa légitimité. Concurrencée par les pouvoirs internationaux, supranationaux mais aussi locaux, la puissance publique de l’État apparaît moins, dans la « constellation post-nationale », comme le fondement du droit que comme l’enjeu d’une confrontation de forces qui la débordent et la relativisent. Dans le monde globalisé, c’est aussi l’emprise traditionnelle de l’État sur la société civile qui est remise en question. On voit apparaître depuis la fin du siècle dernier de nouveaux concepts à travers lesquels la science du droit s’efforce d’appréhender les structures et les interactions nouvelles au coeur desquelles se trouve aujourd’hui l’État.

L’époque est au changement de paradigme : régulation, gouvernance, Steuerung (pilotage) devraient suppléer les insuffisances de la notion de « puissance publique » qui servit de base aux grandes constructions doctrinales du droit public vers la fin du XIXe siècle. Les méthodes mêmes du droit public en sont affectées.

La représentation verticale du rapport entre l’État et le citoyen s’efface relativement au profit d’analyses plus horizontales de cette relation (participation, contractualisation). La notion même de « constitution » se complexifie dans le cadre des doctrines du constitutionnalisme multilevel. La légitimité de la démocratie représentative paraît épuisée. La neutralisation au moins apparente des systèmes à travers le renforcement du rôle de ces « tiers impartiaux et indépendants » que sont les juges semble s’imposer comme un horizon nouveau de la politique de notre temps. Ces remaniements profonds des doctrines, qui tentent de rendre compte de réalités nouvelles, peuvent être compris comme les signes d’accompagnement d’une mutation radicale de la forme institutionnelle classique qu’est la construction, depuis la fin du Moyen-Âge, de l’État en Europe.

La doctrine du droit public est donc convoquée, aujourd’hui, pour repenser les cadres institutionnels dans lesquels peuvent être saisis et maîtrisés ces phénomènes d’éclatement, de pluralisation et de déformalisation des processus politiques.

L’objet du présent colloque est d’interroger ces mutations du droit public à partir, précisément, de la question qui lui est essentielle : la question de son articulation à la politique. Une telle interrogation doit croiser autant que possible les regards, les regards disciplinaires (droit constitutionnel, droit administratif, droit international, histoire du droit) aussi bien que les regards nationaux afin de saisir aussi précisément que possible l’ampleur et les enjeux de cette « grande transformation ».

C’est pourquoi ce sont neuf juristes européens, parmi les plus réputés, qui sont invités à livrer leurs réflexions sur le destin du droit public à partir de sa relation fondamentale à la politique. Neuf leçons donc, qui feront à Strasbourg, pour l’anniversaire de la Confédération Euroenne des Universités du Rhin supérieur (EUCOR) et dans le cadre de l’Université nouvelle, un événement exceptionnel et unique en son genre.

 


VENDREDI 27 NOVEMBRE 2009

 

MATIN

 

Présidence Constance GREWE

Professeur à l’Université de Strasbourg (France),

Juge à la Cour constitutionnelle de Bosnie-Herzégovine

 

9H15 > 9H30

Accueil des participants par les représentants du réseau EUCOR de l’Université de Strasbourg et de la Faculté de droit

 

9H30 > 10H15

 

Michel TROPER (en français)

Professeur émérite à l’Université Paris X Nanterre (France)

 

10H15 >10H45

 

Discussion

 

10H45 > 11H00

 

Pause

 

11H00 > 11H45

 

Martin LOUGHLIN (en anglais)

Professeur à la London School of Economics (Grande-Bretagne)

 

11H45 > 12H15

 

Discussion

 

APRÈS-MIDI

 

Présidence Johannes MASING

Professeur à l’Université de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne), Juge à la Cour constitutionnelle fédérale d’Allemagne

 

14H15 > 15H00

 

Sabino CASSESE (en français)

Professeur à l’École Normale Supérieure de Pise (Italie), Membre de la Cour constitutionnelle italienne

 

15H00 > 15H30

 

Discussion

 

15H30 > 15H45

 

Pause

 

15H45 > 16H30

 

Pedro CRUZ VILLALON (en français)

Professeur à l’Université autonome de Madrid (Espagne), Ancien président du Tribunal constitutionnel espagnol

 

16H30 > 17H00

 

Discussion

 

17H00 > 17H45

 

Olivier BEAUD (en français)

Professeur à l’Université Paris 2 (Panthéon-Assas)

 

SAMEDI 28 NOVEMBRE 2009

 

MATIN

 

Présidence Anne PETERS

Professeur à l’Université de Bâle (Suisse)

 

9H30 – 10H15

 

Armin VON BOGDANDY

(en anglais) Directeur de l’Institut Max Planck pour le droit public comparé et le droit international public (Heidelberg, Allemagne)

 

10H15 –10H45

 

Discussion

 

10H45 – 11H

 

Pause

 

11H – 11H45

 

Martii KOSKENNIEMI

(en anglais) Professeur à l’Université d’Helsinki (Finlande)

 

11H45 – 12H15

 

Discussion

 

APRÈS-MIDI


Présidence

Patrick WACHSMANN

Professeur à l’Université de Strasbourg (France)

 

14H15 – 15H

 

Pierre MOOR (en français)

Professeur émérite à l’Université de Lausanne (Suisse)

 

15H –15H30

 

Discussion

 

15H30 – 15H45

 

Pause

 

15H45 – 16H30

 

Michael STOLLEIS (en allemand)

Directeur de l’Institut Max Planck pour l’histoire européenne du droit (Francfort, Allemagne)

 

16H30 – 17H

 

Discussion

 

17H – 17H30

 

Conclusion par Olivier JOUANJAN

Professeur aux Universités de Strasbourg (France) et Fribourg-en-Brisgau (Allemagne)

 

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Les conférences sont prononcées en français, en anglais ou en allemand. Un résumé en langue française sera distribué.

 

DROITS D’INSCRIPTION

Entrée libre mais inscription obligatoire

 

LIEU DU COLLOQUE

Université de Strasbourg > Faculté de Droit (Amphi Carré de Malberg)

1 place d'Athènes > BP 66

67045 Strasbourg Cedex

 

INSCRIPTIONS

Aurélie KRAFT > Université de Strasbourg > Fédération de Recherche CNRS/UDS n°3241

11 rue du Maréchal Juin BP 68

67046 Strasbourg cedex

Tél: 33(0)3.88.14.30.23

Fax : 33(0)3.88.14.30.24

aurelie.kraft@unistra.fr

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article